Voici sans aucun doute le message le plus important de la décennie… en attendant celui annonçant la nationalisation des salles d’Arkose ! 🙂 Bon, sans blague, attention…

Nous souhaitons réunir… les 50 associations escalade et tous les collectifs de l’Île-de-France ! 

Pour faire quoi, cette réunion ?

Définir les orientations régionales pour les années à venir. A quoi ça sert les orientations machins… ?On va décider de ce qu’on va mettre en commun. C’est prometteur, enthousiasmant, formateur, important. 

Mettre en commun quoi ?

La mise en commun, c’est tout ce qui relie les clubs, l’interclubs, le réseau associatif. Interclubs ? Moi je suis bien dans mon club, il y a déjà beaucoup de travail, ça ne suffit pas ?

C’est juste… cependant… essayez un instant d’imaginer votre club FSGT mais…

pas de formations SAE, SNE, GV, Alpi, TA, EPI, etc… ,
pas de compétitions autrement,
pas de rassemblements fédéraux (Freissinières, Castet, Alpi, Hiver…),
pas d’activité de traçage de circuit et de sorties à Bleau,
pas d’Hauteroche,
pas de sorties inter-clubs,
pas d’actions de solidarité, 
pas de vidéos, débats, projections, publications, fêtes partagés dans les autres clubs,
pas d’aides financières, matérielles et humaines à la création de nouveaux clubs,
pas de soutien, conseil, appui de la part des salariés,
pas de grimpe chez les voisins ni sur les murs extérieurs communs,
pas de plaisir et d’épanouissement de faire partie de ce projet si particulier qu’est la FSGT

Et bien c’est ça, l’interclubs !

L’interclubs francilien, c’est la force du collectif, sa diversité, son intelligence, son nombre, sa solidarité.

Un réseau associatif fédéré qui permet toutes ces actions décrites ci-dessus… qu’on ne pourrait faire seuls dans notre coin/club.

Cela a été la clé du développement de la Grimpe associative FSGT en Île-de-France, passée de 1500 grimpeuses et grimpeurs et 25 associations en 2000 à 6000 grimpeuses et grimpeurs et plus de 50 associations avant le Covid.

Il y a une envie d’entretenir la dynamique, de se soucier du futur pendant que tout va bien.

Définir, construire, affirmer notre identité.

Tous les collectifs qui s’occupent des actions ci-dessus ont besoin de forces vives, d’idées, de cohésion, de cohérence.

Il faut décider en commun ceux dans lesquels on met des forces, ceux qu’on crée, ceux qu’on laisse disparaître.

SAMEDI 4 DÉCEMBRE 14h-19h : rassemblement des 50 associations !

Impossible, impensable de ne pas être là. Dans une ambiance évidemment joyeuse, chacun participe aux réunions thématiques qu’il choisit. Puis, restitution rapide, description du fonctionnement collectif régional. Suivi d’un dîner très joyeux. Notez tout de suite la date sur votre agenda, samedi 4 décembre, 14h-19h (22h avec le dîner), cela se passera à priori au comité FSGT du Val-de-Marne à Ivry-sur-Seine. Qui est invité ? Évidemment tout le monde.

Annoncez votre venue et choisissez vos thèmes en cliquant sur le lien ci-dessous.


# Axel, Eric, Jérémy et Yves
groupe de coordination des activités montagne-escalade en Île-de-France.