Personne n’a été prévenu.

D’après ce que nous avons compris,
(merci à Martin du collectif ESTérieurs pour ses recherches du pourquoi du comment on peut nous faire ça en ce moment)

L’arrêt de l’accès libre aux Poissonniers serait la conséquence directe (mais tardive) de l’arrêt du dispositif Paris Escalade.

A l’époque de l’arrêt de ce dispositif, cela aurait mis un terme aux créneaux en accès libre pour plusieurs murs d’escalades parisiens. Cependant il n’y a pas eu de consignes spécifiques à l’époque, ni d’écrit ou de publication, ce qui fait que le mur des Poissonniers aurait maintenu l’accès libre jusqu’à la semaine dernière. Mais, suite à l’accident récemment survenu aux Poissonniers, la DJS18 a contacté sa direction (la DJS) qui l’a informé en retour que tout était en règle côté Poissonniers (affichage interdisant l’utilisation du mur aux personnes non habilitées, consignes, etc…) mais que Poissonniers était le seul CS parisien à avoir recours au libre accès pour son mur d’escalade depuis l’arrêt du dispositif Paris Escalade. Suite à quoi la DJS18 a passé la nouvelle consigne limitant l’accès aux grimpeurs appartenant à des clubs ayant réservé des créneaux préalablement.

Résultat, plusieurs membres de la FSGT essaient de trouver des solutions, pour permettre aux membres de la FSGT d’y regrimper.

Un groupe Signal a été créé par Martin pour suivre et apporter des solutions.

Pour rappel : le mur des poissonniers, 2 rue Jean Cocteau à Saint-Ouen (il faut apporter sa corde et 13 dégaines max)